Les Filles

 

Difficile de rejoindre un secteur dont on ignore l’existence ou les possibilités qu’il offre aux femmes, et pourtant le cri d’alarme des acteurs de ce secteur est le même partout “plus de filles dans la technologie”. C’est pourquoi SENUM c’est tourné vers les filles en premier lieu car voyant l’explosion dans ce secteur et les opportunités qu’elles ratent.

 

Nous sommes dans un contexte de pénurie mais en plus les femmes ne se tournent pas vers les formations et les métiers du numérique qui pourtant est un domaine porteur et innovant.

Manque d’information?

C’est en ce sens que SENUM arrive dès le collège ou le lycée en leur apportant toutes les informations nécessaires afin qu’elles puissent avoir toutes les armes en main une fois le lycée terminé. Hormis les informations, la pratique aussi vient s’y ajouter et tout cela dans le but de renforcer leur capacité et les guider dans leur choix de carrière.

Stratégies de SENUM

  • initiation au codage dès le collège
  • initiation au codage dès le lycée
  • renforcement de capacités en compétences numériques  des acteurs de l’éducation
  • amélioration efficiente de la qualité des enseignements-apprentissages grâce aux technologies de l’information et de la communication
  • des élèves plus motivés, autonomes, préparés à la vie active

La croissance des technologies de l'information et de la communication (TIC) au Sénégal

  • Le Sénégal offre un environnement propice au développement d’activités liées aux TIC
  • Le Sénégal se positionne de plus en plus comme un leader en Afrique subsaharienne, en matière de TIC et Télé services
  • Réseau de télécommunications numérisé à 100% avec une boucle de 3 000 kilomètres de fibre optique à travers le pays
  • Présence de 3 opérateurs télécoms majeurs sur le marché
  • un potentiel de développement des services informatiques à valeur ajoutée (Ingénierie logicielle, Intégration de Systèmes Informatiques, Tierce Maintenance Applicative, Développement d’Applications Mobiles etc)

Le Sénégal dans l’ère du numérique, ça sera plus qu’une révolution.